Une diète sans gluten et sans caséine

Notre histoire

Histoire de la boulangerie sans gluten

Notre histoire débute en février 2006.  Notre fils  a maintenant 2 ans et demi. Plus il vieillit, et plus nous commençons à nous questionner à son sujet.  Il semble présenter  plusieurs problèmes nerveux.  À tel point que notre médecin nous réfère en pédopsychiatrie.

Mais l'attente est longue...  et je suis une femme qui ne peut attendre, surtout quand on apprend que notre fils est peut-être autiste...  ça fait mal et on veut l'aider à tout prix.  Je me mets à lire, et je tombe sur la diète sans gluten et sans caséine qui peut parfois aider ces enfants.  Je me dis que je n'ai rien à perdre car de toute façon, nous attendons d'être vus en pédopsychiatrie.  Nous commençons par la caséine, c'est facile, je l'ai fait en allaitant....  Déjà en deux semaines, on voit des résultats. Notre fils est plus présent, et ses problèmes nerveux semblent s’atténuer. Ce n'est pas parfait, c'est sûr, mais on voit des changements.  Mais tout arrêter, le gluten, c'est comme une grosse montagne...   

J'ai déjà un suivi avec une excellente naturopathe de notre région, Danielle Gosselin.  Je lui parle de l'état de notre fils et elle nous propose des tests sanguins et d'urine dans un laboratoire privé qui détecteront s’il est réellement intolérant au gluten et à la caséine. Comme nous avons déjà vu des changements, nous décidons de lui faire passer les tests... et s'il s'avère intolérant, ce sera une motivation de plus pour entamer cette diète si rigide.  Et les résultats arrivent...  on doit faire la diète, il  ne possède pas les enzymes nécessaires pour digérer correctement gluten et caséine.  
 
Mais c'est phénoménal!  Notre petit homme progresse de jours en jours... il fait moins tourner des objets, son langage évolue encore plus...  À ce moment, nous ne sommes pas encore totalement stricts dans la diète, car nous pensons que puisque qu’il n’est pas coeliaque, il peut supporter quelques écarts…  Nous comprendrons plus tard que c’est l’application d’une diète vraiment stricte qui fera toute la différence chez lui et contribuera à son épanouissement total.

Mais le défi maintenant, c’était d’apprivoiser  le monde du « sans gluten et sans caséine ». J’avais entrepris depuis 1999 une démarche alimentaire basée sur une alimentation saine et naturelle. J’utilisais déjà plusieurs céréales sans gluten (riz brun, sarrasin, quinoa, amarante)  mais pas toutes leurs farines.  Je boulangeais moi-même depuis quelques années du pain au levain mais maintenant, tout était à revoir car le levain contient du gluten.  Et qu’il est difficile de se priver de pain!  Je me suis donc dit que je réussirais l’impossible, un pain sans gluten ni caséine  délicieux, fait de farines entières et non raffinées afin d’aller chercher une multitude d’éléments nutritifs.  Et surtout, un pain qui ne s’assèche pas au bout de quelques heures…
 
À l’été 2008, après des centaines d’essais/erreurs, j’ai enfin réalisé ce pain sans gluten et sans caséine si délicieux que je confectionne depuis ce temps et qui fait le régal de tous ceux qui l’ont goûté depuis, même les adeptes du traditionnel pain de blé d’épicerie.

Quand j’ai vu les yeux de notre fils briller en mangeant son premier bon sandwich sans gluten ni caséine cet été-là, je me suis dit : « Il faut que d’autres personnes connaissent ce bonheur de savourer des aliments sans gluten et sans caséine qui soient sains, délicieux et entièrement naturels ». Nous avons donc décidé, mon mari et moi, d’en faire bénéficier les gens en créant notre  propre entreprise.  
 
C’est avec beaucoup de joie que « Cuisine l’Angélique » vous présente sa gamme de produits biologiques, sans gluten et sans caséine.  De délicieux pains, muffins et préparations qui feront le bonheur de petits et grands. Un régal purement divin!

Caroline Roy et Guy Letendre, propriétaires